Panier de commande

Contact

Manuscrits

Commander

Les poètes

Les illustrateurs

Agenda

Presse

À propos

L’écart qui existe. Olivier Vossot. Illustration de couverture Pascaline Boura. Préface Albane Gellé. Les Carnets du Dessert de Lune, collection Pleine Lune. ISBN : 9782390550020. 90 pages.14,00 €
 
Les arbres se serrent / L’odeur de mousse, d’herbe humide. / On est passé, déjà. Sans doute à l’exemple de ces quelques vers, dans l’ensemble de ce recueil, se sent-on rapidement en terrain connu, presque chez soi dans l’écart qui existe. Non pas au sens où on y repérerait des éléments du quotidien familier ou comme si l’on s’en rapportait au style d’une littérature qui ne nous est pas inconnue. Mais à celui, plus profond, d’une reconnaissance, d’un espace redécouvert, qui est celui même dans lequel notre être retrouve sa pleine dimension en se dépouillant de ce qui a pu le rendre momentanément futile.

Et ceci non pas dans une démarche forcée ou volontaire, mais par nature, pourrait-on dire. Nous ne cherchons pas à vivre, / seulement à naître de nos jours. L’évocation d’un être cher disparu – l’adresse au grand-père, nous prévient la préface – restitue l’instant précieux de connivence : Sur l’amas des débris / s’appuient nos vies, blessées. / Son bras, un soir / contre lequel je m’étais blotti. La voix poétique se trouve là, dans cet espace calme et fondamental. Elle s’impose, magistrale, elle impose, elle ouvre. Avec tact et vérité, elle nomme, elle interroge, posément, puis s’efface. Un charme fort, une présence qui révèle l’espace blanc, un écart pour recentrer, une sagesse, une humanité. La force de cette poésie essentielle fait du bien. En effet, elle sait dire l’échec inéluctable sans renoncer à la grandeur. Une telle beauté nous touche, nous restituant la sincérité, l’authenticité. Nous portons notre ombre / en terre, n’habitons / que clarté sans voir la clarté.

© Olivier Massé (Diérèse n°81, été 2021, p.283)